Anne Voeffray est née en 1974 à Lausanne où elle vit et travaille.

Après avoir exercé comme infirmière, elle fait des études en sciences sociales et politiques à L’Université de Lausanne dans les domaines de la sociologie de l’art et de la santé. Elle poursuit actuellement sa thèse de doctorat sur le diabète, en intégrant des photographies de pratiques, lieux de vie et corps des personnes malades.

Parallèlement à des charges d’enseignement en sociologie dans les hautes écoles supérieures,

elle effectue des mandats photographiques auprès de privés et d’institutions, et poursuit ses

travaux personnels qu’elle expose dans différentes galeries.

Anne Voeffray est une photographe autodidacte.La photo est son révélateur, une passion

quotidienne depuis 20 ans.

Les thèmes principaux de son travail:

-les éléments de la nature,  les lieux et les matières: hangars désaffectés, coques de bateaux,

bunkers, rouilles. La nature l’inspire dans ses formes graphiques, par sa poésie et sa beauté qui

invitent à la méditation.

-les corps, marqués par la vie et le temps qui passe.Elle y travaille au-delà de sa représentation.

Pluralité de l’expression, langage et présence,souvenirs et désirs. Révélation de soi par

l’expérimentation de l’autoportrait.

-les villes  qui la poursuivent encore et toujours. Elle veut saisir leur mystère, raconter leur

histoire, leurs diversités, leurs contrastes culturels et leurs mutations socio-économiques.

-les portraits, comme autant de nouveaux paysages expressifs et sensoriels à découvrir.

Elle porte son intérêt vers la composition du cliché en s’appuyant sur les lumières et les couleurs avec une grande préoccupation des textures, des structures et du cadre ambiant.

 

Tirages  jet d'encre  pigmentaire  sur  Rives  BFK  préparé, atelier Guibat-Echandens